عزيزي الزائر يتوجب عليك التسجيل في منتدانا حتي تستفيد من خدماتنا بشكل تام فمرحبا بك معنا


 
الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  التسجيلالتسجيل  دخولدخول  
نرجو من أعضائنا زوارنا الابلاغ عن ا خلل في الروابط أو اي موضوع مخالف وشكرا إلى كل المتصفِحين دون ردود ضع بصمتُك لنرتقِي بك و معكَ ,و لا تقبل أن تكون مجرَّد عابر سبيل
شاركونا بآرائكم ... مواضيعكم ... كل ما يجول في أذهانكم من تساؤلات ................. شكرا

شاطر | 
 

 SECOURISME

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
KHELIFA ZEM

avatar

ذكر عدد المساهمات : 29
نقاط التميُز : 4795
السٌّمعَة : 0
تاريخ التسجيل : 10/04/2011
العمر : 36

مُساهمةموضوع: SECOURISME   الأحد أبريل 10, 2011 6:46 pm




* Secourisme * ZEMOUR Khelifa


Objectif : au terme de cet enseignement l apprenant doit
être capable de porter secours a toute personne en danger.



Définition : le secourisme est un ensemble de technique
et de mesures mises en œuvre en urgence pour venir en aide a un malade
ou a un accidente et qui peuvent être apprises et appliquées par des personnes
autres que les professionnels de la sante.



Objectif :(p.a.s.s)


P : protéger le blesse d une source de danger.


A : alerter les secoure spécialises.


S : secourir effectuer les premiers soins permettant de
soulager la douleur et l anxiété et d’empêcher l’aggravation de l’état de la
victime dans l’attente dune prise en charge médicale plus appropriée.



S : surveiller la victime.


OBJECTIF
SPECIFIQUES
:
l’apprenant doit être capable de :



- Limiter l’aggravation de
l’état de la victime



- Evaluer l’état de la
victime



- Apporter les soins de
premiers secours



Surveiller la victime
jusqu'à l’arrivée des secours



Rôle du
secouriste
: les
premiers soins varient en fonction de la nature du problème et des compétences
du secouriste.



Le secouriste doit être
conscient des gestes a ne pas faire qui risquent d’entraîner des complication.



Malgré la grande diversité
des situations possible certains principes de secourisme s’appliquent à tous
les cas d’urgence.



Il est important d’éviter la
panique et la précipitation.




01




Zemour khelifa



Si la personne a perdu
connaissance il faut la placer en position allongée et tournée sur la cote
(position latérale de sécurité).



En milieu de travail un
contact direct ou indirect avec du sang ou un liquide corporel teinte de sang
peut comporter un risque d’infection par virus de l hépatite B l
hépatite C et le virus du sida.



Pour ce protéger
de principe deux base
:


01-considérer le sang de
toutes personnes comme susceptible de transmettre une infection ( y compris les
collègues du travail ).



02- empêcher tout contact
avec le sang et les liquides biologiques par des mesures de prévention : *
les pratiques de base *.



Examen d’un
blesser
:


Le secouriste qui s’approche
dune victime doit immédiatement et en même temps :



-
Lui adresser la parole pour savoir si elle est consciente.


-
Regarder si elle ventile ou elle saigne.


-
Rechercher le pouls carotidien qu’on ne sent pas lorsque le cœur est
arrêté.



Le
premier examen est capital car il permet de faire immédiatement le geste qui
sauve
:


Ventilation
artificielle



Compression
d une hémorragie.



Libération
des voies aériennes.



Mise en
position latérale de sécurité.



Le
secouriste regarde la ventilation et recherche le pouls carotidien
:


-si le
thorax et l abdomen ne se soulevant pas c est l arrêt ventillatoire.



-si de
plus le pouls carotidien ne peut pas être perçu un arrêt circulatoire s’ajoute à
l’arrêt ventillatoire.



Dans les
deux cas la victime est toujours inconscience car le cerveau ne reçoit plus d
oxygène.



Le
secouriste recherche le pouls carotidien du cote ou il est place (jamais de l
autre cote)
:


-
il place doucement l extremite de l index mediane du cou sans appuyer .



zemour khelifa



-
puis il ramene les doits vers lui les doits restant au contact de la
peau .



-
il pousse alors la pulpe des trois doigts vers la profondeur pour
appuyer la carotide contre le plan osseux pendant 5 a 7 secondes .



NE JAMAIS FAIRE DE COMMENTAIRE SUR L ETAT D UN BLESSE
AUPRES DE CELUI-CI



Dans les autres cas le secouriste doit verifier que la
ventilation est efficace
:


L amplitude
est suffisante ; les mouvements sont reguliers sons pauses ; il n y a
ni ronflement ,ni gargouillement ; la muqueuse des levres et des
paupieres est rose ; la peau est seche , les pupilles sont normales.



Si un seul de ces signes manque , la
ventilation n est pas normale,



Le secouriste doit
faire face a un risque vital immediat (arret ventilateur , arret circulatoire ,
hemorragie importante ).



Le secouriste doit
eviter ou diminuer le risque de complications ulterieures de l accident .



Le secouriste ne
doit pas oublier les premiers secours psychologiques .



L accidenter a peur lors d un accident, les gestes d
urgence comportent toujours un important aspect psychologique . il faut parler
au blesse car il est angoisse , le cours de sa vie a été brutalement perturbe.



Attention :
en présence d un accidente le secouriste donne l exemple du :



Le
secouriste examine rapidement chaque blessé : quel est celui qui a besoin
de soins en priorité.



Le blessé
inconscient étouffera s il n est pas mis



Rapidement
en P.L.S



tel autre.
En arrêt respiratoire. A besoin d une



Ventilation
artificielle immédiate.



Serveller :


Les soins d urgence faits. Le blessé
installé en



Bonne
position. Le secouriste continue à le



Surveiller.
Il peut ainsi compléter son interrogatoire



L accidenté
suit-il un traitement.



L accidenté
ressent-il une douleur (localiser la Douleur).



L accidenté a-t-il des
fourmillements, Des décharges électriques,




Zemour khelifa



Le secouriste renouvelle régulièrement l examen :


-
état de conscience (ou vigilance),


-
diminution ou arrêt de la ventilation.


-
reprise d’une hémorragie.


L’EVACUATION DES BLESSES :


L’évacuation n’est pas l’affaire du
secouriste qui doit toujours attendre l’arrivée des SECOURS MEDICALES.



Ce sont eux qui déterminent l’ordre des
urgences d’évacuation.



De toutes façon, si les
secours doivent arriver vite, ils doivent repartir sans hate ni excès de
vitesse.



Le transport d’un blessé se
fait en douceur à allure modérée.



Extrême urgence :


-les asphyxiés ranimés ou en
cours de ranimation.



-les hémorragies « non
garrot ables ».



-les « grands
choqués ».



La première urgence :


-les porteurs de garrot pour
hémorragies artériels.



-les membres écrasés.


-les plais abdominales.


-les sujets inconscients
mais respirant spontanément.



La deuxième urgence :


-les fracturés du crane
conscients, de la colonne vertébrale, du bassin.



-les hémorragies arrêtées
par pansement compressif.



-les plaies profondes, les
fractures ouvertes.






Troisième urgence :


-les « petits
blessés » (petites fractures fermées, plaies peu profondes).



CETTE CALSSIFICATION N’A RIEN D’ABSOLU ; LE
SECOURISTE DEVRA CONSIDERER CHAQUE CAS EN TENANT COMPTE DES REGLES GENERALE
D’EVACUATION.



Obligation de porter secours :


-la loi fait obligation à
tout citoyen témoin d’un accident de prévoit des peines d’emprisonnement et
d’amende pour « quiconque s’abstient volontairement de porter à une
personne en péril l’assistance que sans risque pour lui ou pour des tiers, il pourra
lui prêter, soit par action personnelle, soit en provoquant un secours »



Obligation morale:


-porter secours est une
obligation morale pour tout citoyen.























الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
youcefaiche

avatar

ذكر عدد المساهمات : 215
نقاط التميُز : 6100
السٌّمعَة : 7
تاريخ التسجيل : 15/02/2010
العمر : 27
الموقع : facebook
المزاج : مزاجكم

مُساهمةموضوع: رد: SECOURISME   الخميس أبريل 28, 2011 4:32 pm

[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://paramedical.ahlamontada.net
 
SECOURISME
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
 :: منتدى الإختصاصات شبه الطبية :: إختصاص مساعد ممرض (ATS)-
انتقل الى: